Circuit Magie du Siam

Forêt tropicale et patrimoine de l'ancien Siam

C’est une Thaïlande éternelle, essentielle qui se déroule ici. L’iconique Bangkok d’abord, baignant dans l’énergie communicative des grandes métropoles, tout en en tuk-tuks vrombissants, en palais, marchés et nourritures exotiques. Puis Ayutthaya la primordiale, qui vit s’épanouir le royaume du Siam, aux paix intérieures scandées, de temple en temple, par le sourire énigmatique des Bouddhas et l’écho sourd des gongs. S’ensuit une escapade finale et zen entre des sommets enrobés de forêt tropicale, d’eaux pures et de cascades, entaillés du lit de la rivière Kwaï - franchie en train par son célèbre pont. Votre circuit se termine par quelques jours balnéaires sur une plage paradisiaque au sud de la Thaïlande.

 Prix

 

Tous les jours | circuit privé avec chauffeur et guide francophone


1er jour, Zurich – Bangkok

Vers midi départ pour Bangkok avec Thai Airways (vol non-stop) pour Bangkok.

2ème jour, Bangkok

L’avion se pose au matin, dans une ville déjà bien éveillée. Le Skyline s’imprime sur l’horizon, de tous ses gratte-ciel : Bangkok est là, avec toutes ses promesses de l’aube. Moins d’une heure plus tard, votre chauffeur vous dépose à l’Hôtel Shangri-La *****). Quel emplacement ! L’établissement prend racine sur les berges de la rivière Chao Phraya, bordée par de nombreux sites emblématiques.

L’après-midi, votre bateau privé à longue queue, propulsé par son hélice arrimée au bout d’une interminable perche, s’infiltre dans le labyrinthe des khlongs (canaux) du quartier historique de Thonburi. Pieds dans l’eau, entre les palmiers, de vieilles maisons en bois, précédées de pontons souvent surchargés de plantes en pots, aspirent les faibles brises par leurs fenêtres grandes ouvertes. La fumée des cuisines extérieures distille d’appétissantes odeurs. Le linge sèche. Des chiens aboient. La vie suit son cours. Visite du splendide Wat Arun, le Temple de l’Aube, dressant sur la rive droite de la Chao Phraya son emblématique prang (tour) haut de 86 m.

Une traversée encore et l’écrin historique de Bangkok est là, vibrant respectueusement autour du saint des saints : le Palais Royal, ancienne résidence du monarque, aux toits juxtaposés émergeant de derrière une enceinte blanche. Tout est d’or ici : les chédis (stupas), les flèches, les fenêtres, le silence enveloppant pieusement les lieux, jusqu’à l’écrin du Bouddha d’Émeraude — en fait taillé dans le jade —, veillant sous son baldaquin du précieux Wat Phra Keo.

La journée se termine par la visite du marché aux fleurs de Pakklong Talaad à Bangkok. Il offre une incroyable variété de fleurs fraîches et de produits locaux - une expérience sensorielle unique.

3ème jour, Bangkok  (PDJ/DÎN)

Cette journée, c’est vous qui la dessinez. Descendrez-vous la Chao Phraya avec la foule à bord des vrombissants bateaux-bus pour sentir battre le pouls de la ville ? Butinerez-vous pieds nus de temple en temple, de sérénité en sérénité, jusqu’à contourner dans le sens des aiguilles d’une montre le Bouddha couché géant (48 m) du Wat Pho? Irez-vous faire du shopping à Siam Square ou chiner au marché de Chatuchak (le week-end) ? À vous de choisir.

Pour se déplacer dans Bangkok, le tuk-tuk est roi. C’est donc naturellement à bord de cette icone thaï à trois roues — pétaradant à coups de klaxon — que débute l’aventure du soir. Une aventure gastronomique à travers les quartiers de Thonburi, Rattanakosin (le centre historique) et Chinatown (la plus grande du monde !), en quête des meilleurs stands de cuisine de rue de la ville. C’est à la nuit tombée que trottoirs et marchés spécialisés prennent vie, dans une effervescence d’odeurs envoutantes ou mystérieuses, de musique, de néons et de sollicitations, de woks frémissants et de flammes, de casseroles et de hachoirs. Plus qu’un dîner, une collection de saveurs évocatrices du royaume tout entier, que décodera pour vous votre guide.

4ème jour, Bangkok (PDJ)

Pour réussir à remonter le temps, il faut parfois se lever tôt. Quitter la ville et les faubourgs pour aller déchiffrer, à 100 km de là (en excursion privée), les poésies matinales du célèbre marché flottant de Damnoen Saduak — tenu sur un khlong reliant deux fleuves. Toute l’effervescence commerçante de la Thaïlande est là, dans cet enchevêtrement de rames et de moteurs, de bateaux à longue queue circulant entre deux longs quais bardés de boutiques et de barques dodelinant doucement sur les eaux — chargées ici de piles de cocos et de ramboutans, là de cargaisons de bananes, de stands de mangues et de riz collant, ou de cuisines flottantes et fumantes sur lesquelles rissolent de petites brochettes ou bouillonnent des nouilles.

À Maeklong, les habitants ont carrément installé un marché (très authentique) tout contre —¬ et même sur ! — les rails du chemin de fer, contraignant les vendeurs à une surprenante gymnastique au passage du train : retrait puis retour rapide des étals sur roulette, repliage puis dépliage des bâches. Certains exposent même leurs légumes au ras du sol, le train passant au-dessus !

L'après-midi est libre, permettant de reprendre son souffle. Au crépuscule, votre guide vous entraîne, boire un verre tout au sommet de la spectaculaire Tour King Power Mahanakorn, coiffant la ville de ses 314,2 m à la façade comme pixellisée. Un visage autrement contemporain de la Thaïlande — atteint en 50 secondes chrono. Quelques marches encore et le toit-terrasse est là, avec son skywalk vitré offrant, dans de grands battements de cœur, la sensation de planer au-dessus de la métropole.

5ème jour, Bangkok – Ayutthaya (PDJ/DEJ/DÎN)  90 KM

D’une ville à l’autre, il n’y a qu’une heure de route (enluminée de rizières), mais des siècles de différence. Il émane d’Ayutthaya une étrange aura romanesque de cité engloutie. Fondée vers 1350, devenue au XVIIe siècle l’une des plus importantes villes au monde avec 1 million d’habitants, elle fut presque effacée de la carte par les Birmans en 1767. Délaissés, ses centaines de temples, regroupés pour la plupart dans l’île-capitale, tombèrent peu à peu en ruines, avant d’être enfin sauvés et classés par l’Unesco.

Le tuk-tuk pétarade, cheveux au vent, d’un sanctuaire à l’autre. Certains demeurent à l’état de ruines, comme le vaste Wat Maha That, aux chédis de brique nue blanchie par les siècles. Les banians y ont peu à peu étendu leurs racines aériennes jusqu’à prendre délicatement dans leurs bras une tête de Bouddha… D’un lieu à l’autre, l’Éveillé est partout. Aligné en rangées identiques, vêtu de safran. Assis. Couché à l’extérieur (et long de 42 m!) au Wat Lokayasutharam.

L’après-midi, d’autres visites s’enchaînent, déclinant plusieurs facettes de l’identité locale: village des fabricants de couteaux d’Aranyik (une tradition remontant à la cité-état), marché au poisson, puis marché de nuit. Les plus contemplatifs sont même invités à participer à une séance de méditation dans les vestiges à ciel ouvert du Wat Maheyong.

Dîner dans un restaurant local convivial où l'on sert une variété de nouilles. L'atmosphère est décontractée, avec une ambiance accueillante. Logement à l'hôtel Sala Ayutthaya avec vue sur la Chao Phraya et le prang marmoréen du Wat Phutthaisawan, luisant sous la lune à l’image du très vénéré mont Meru.

6ème jour, Ayutthaya – RIVER KWAI (PDJ/DEJ/DÎN)  150 KM

Les impressions fusent et s’enchaînent. Après les capitales, reliquaires de l’identité thaï, la province de Kanchanaburi, à deux bonnes heures de route à l’ouest, apporte les promesses fécondes de ses montagnes emmitouflées de forêt tropicale. Un décor évocateur devenu enfer vert pour les Thaïlandais et les prisonniers de guerre alliés contraints par les Japonais, durant la Seconde Guerre mondiale, de construire la fameuse «voie ferrée de la mort», reliant sur 415 km Bangkok à Rangoon, au Myanmar (Birmanie).

Toute l’histoire est présentée au Thailand-Burma Railway Centre de Kanchanaburi, très interactif. Pour autant, rien ne vaut (après le déjeuner) de ressentir les respirations et le cliquetis du train, sur la ligne remise en état jusqu’à la bourgade de Namtok. L’occasion de franchir — à vitesse escargot — le célèbre pont sur la rivière Kwaï, héros du roman et du film américain éponymes, qui couta la vie à tant de travailleurs forcés.

Pour mieux vous immerger dans l’ambiance des lieux, vous passerez la nuit au FloatHouse River Kwai Resort, aux romantiques bungalows de bois et palmes flottant sur la rivière Kwaï — avec terrasse et balancelle aux premières loges. On s’y endort bercé par le clapotis de l’eau, dans un écrin de chlorophylle, en pleine nature.

7ème jour, River Kwai – Bangkok – Phuket / Khao Lak (PDJ/DEJ)

Le soleil se lève derrière les montagnes, illuminant le petit déjeuner et soulignant le cours de la Rivière Kwaï d’ombres vertigineuses. C’est une gorge qui se creuse juste en amont.

Du Resort, le parc national d’Erawan n’est qu’à 1h de route. De toutes les cascades de Thaïlande, celles d’Erawan sont peut-être les plus belles. Les eaux, couleur vert turquoise laiteux, dévalent ici de la montagne par paliers — sept paliers —, en pleine jungle, formant plusieurs cascatelles et bassins naturels, dont certains invitent à une baignade revigorante. Le sentier, bien aménagé, s’étend ainsi sur 2 km, facile d’abord, puis de plus en plus raide, entrecoupé d’un nombre croissant d’escaliers et de racines. Tout au bout, il bute sur une falaise couronnée d’une formation rocheuse évoquant un éléphant à trois têtes.

Après le déjeuner, vous rejoindrez l’aéroport de Bangkok ou votre circuit prend fin. Continuation par avion (environ 1 heure pour Phuket. Séjour balnéaire selon votre choix, Khao Lak ou Phuket.

7 – 12ème jour, Phuket ou Khao Lak (PDJ)

Séjour au choix, Khao Lak ou Phuket.

Khao Lak: Un petit paradis situé sur le littoral de la mer d'Andaman, à une heure de Phuket. La longue côte s'étend le long de la province parsemée de plages, calmes et paradisiaques. Idéal pour passer des vacances reposantes loin de l'agitation.

L'hôtel Katathani à Phuket est un établissement situé directement sur la plage de Kata Noi. Offrant une vue imprenable sur la mer d'Andaman, ce Resort propose des chambres élégantes et spacieuses, décorées avec goût et équipées de tout le confort moderne. Les installations incluent plusieurs piscines, des restaurants variés servant une cuisine internationale et locale, un spa de classe mondiale, et des activités pour toute la famille.

12ème jour, Phuket – Bangkok – Zurich (PDJ)

Dernière journée libre pour profiter des plaisirs de la plage. En soirée transfert pour l'aéroport et vol de retour via Bangkok avec Thai Airways pour Zurich.

13ème jour, Zurich

Arrivée en Suisse au lever du soleil

PD = Petit déjeuner, D = déjeuner, S = souper


 Prix

 

En option : programme complémentaire

Notre site web utilise des cookies. En utilisant le site web et ses offres et en continuant à naviguer, vous acceptez ces cookies. Vous trouverez des informations détaillées sur l'utilisation des cookies et sur la manière de les supprimer dans notre déclaration de protection des données.