Voyage au Japon depuis la Suisse

Voyage et circuit privé au Japon

Découvrez le Japon avec un guide francophone ! Ses temples ancestraux bercés par l’écho du gong et de l’eau qui s’écoule. Ses pavillons d’or et ses jardins zens méticuleusement pensés et taillés. La silhouette intangible du mont Fuji auréolée de neige. L’ombre des samouraïs et des geishas flottant entre canaux et maisons aux tuiles vernissées. Les tatamis qui se déroulent dans les ryokans. L’esthétique de la cérémonie du thé — dressé en petite montagne verte dans son bol de grès noir. Voilà l’essence de ce voyage organisé au Japon, puisant aux sources de l’intemporalité.

C’est une immersion heureuse, une collection de belles choses, de beaux instants que vous propose Lotus Voyages lors de cet exceptionnel voyage organisé au Japon depuis la Suisse — l’un des très rares du marché organisé avec guide privé francophone. Imaginé pour pénétrer l’âme du pays sans bousculades ni emballements, il a été conçu par le fondateur de l’agence, André Amsler, qui a lui-même vécu plusieurs années au Japon.

Circuit avec guide francophone privé

Circuit privé Japon

Rare et exclusif: avec votre guide francophone privé

Vacances balnéaires

Voyage au Japon depuis la Suisse

Voyage et circuit privé au Japon

Découvrez le Japon avec un guide francophone ! Ses temples ancestraux bercés par l’écho du gong et de l’eau qui s’écoule. Ses pavillons d’or et ses jardins zens méticuleusement pensés et taillés. La silhouette intangible du mont Fuji auréolée de neige. L’ombre des samouraïs et des geishas flottant entre canaux et maisons aux tuiles vernissées. Les tatamis qui se déroulent dans les ryokans. L’esthétique de la cérémonie du thé — dressé en petite montagne verte dans son bol de grès noir. Voilà l’essence de ce voyage organisé au Japon, puisant aux sources de l’intemporalité.

C’est une immersion heureuse, une collection de belles choses, de beaux instants que vous propose Lotus Voyages lors de cet exceptionnel voyage organisé au Japon depuis la Suisse — l’un des très rares du marché organisé avec guide privé francophone. Imaginé pour pénétrer l’âme du pays sans bousculades ni emballements, il a été conçu par le fondateur de l’agence, André Amsler, qui a lui-même vécu plusieurs années au Japon.

Le premier voyage au Japon depuis la suisse

Lorsqu'on planifie son premier voyage au Japon, on a peut-être une image d'un pays influencé par les films hollywoodiens et les médias. On se représente le Japon soit comme un pays démodé et empreint de vieilles traditions, soit comme un pays aux technologies très avancées, fascinant, inaccessible et cher. Comme souvent, la vérité se situe quelque part entre les deux.

Le Japon a conservé de nombreuses traditions ancestrales et on y trouve de nombreuses particularités que l'on ne peut rencontrer qu'au Japon. C'est un des attraits majeurs pour un voyage au Japon ! Aujourd'hui encore, on croise des personnes en kimono dans les temples et dans les ruelles du vieux Gion à Kyoto.

D'autre part, les Japonais sont amoureux de la technique et des technologies les plus avancées. Mais en dehors des showrooms et des musées comme le Miraika à Odaiba ou le nouvel hôtel robotique Henna-na à Tokyo, on ne trouve pas forcément plus de hautes technologies ou de robots dans les rues, même à Tokyo. Il ne faut donc pas craindre être confronté à un monde trop technique.

Pour apprécier encore plus votre voyage au Japon depuis la Suisse, voici quelques conseils :

La majorité des voyageurs occidents craignent de ne pas pouvoir se débrouiller sans connaître le japonais. Les panneaux de toutes les grandes gares comportent des inscriptions en anglais en plus du japonais. Dans les trains les plus fréquentés, les annonces sont également bilingues. Les Japonais apprennent l'anglais à l'école, mais cela ne signifie pas toujours qu'ils parlent parfaitement anglais. Ceux qui sont en contact avec les touristes (dans les gares, hôtels, sites touristiques) parlent presque toujours un peu d'anglais. Ceux qui ne parlent pas anglais s'efforcent néanmoins d'aider les touristes.  Vous serez surpris de constater combien les Japonais sont extrêmement serviables !

Alors n'ayez pas peur ! Les autochtones ne s'attendent pas à ce que les touristes parlent japonais. Ils apprécient toutefois que l'on fasse un effort. Quelques simples bribes de japonais comme "arigato" (merci) "sumimasen" (excusez-moi) ou "konnichiwa" (bonjour) suffisent pour être accueilli chaleureusement. Pour faciliter toute communication, nous vous recommandons de télécharger une application de traduction sur votre portable ou acheter un guide de conversation

Visiter le Japon en train ? Le Japon dispose d'une excellente infrastructure ferroviaire. Que ce soit à Tokyo ou dans les régions rurales, les trains régionaux et de longues distances forment un réseau bien développé. Attention : toutes les petites gares ne sont pas encore équipées d'ascenseurs.

Dans la plupart des trains locaux, des bus et des transports en commun, manger et boire est un tabou, tout comme téléphoner avec son portable. Ce n'est pas le cas lorsque l'on voyage en train longue distance ou même en shinkansen. Dans ce cas, il est tout à fait normal d'acheter un "eki-ben", un "lunchbox" à la gare et de la déguster à bord du train.

Évitez de vous déplacer aux heures de pointe ! Lorsque les travailleurs se rendent au travail ou en reviennent, les métros et de nombreux trains locaux sont terriblement bondés.

Il en va de même pour les sites touristiques les plus populaires. La plupart des locaux affluent en bus. Si vous arrivez très tôt (avant 9 heures) à un site touristique ou à l'heure typique du déjeuner (entre 12 et 13 heures), vous serez surpris de rencontrer peu de touristes

Quelques conseils généraux pour votre voyage au Japon depuis la suisse

Le Japon est encore un pays d'argent liquide. Il faut toujours avoir quelques YEN sur soi. Le pourboire n'est pas de mise et essayer de donner à boire à un serveur peut être source de confusion. Un bon service va de soi.

Presque partout dans le pays, la règle est de marcher à gauche et d'attendre à droite, que ce soit sur le trottoir ou dans l'escalator. Dans les gares très fréquentées, prenez place dans le flux et n'essayez pas de gêner la foule en marche. Aux heures de pointe en particulier, les gens peuvent se montrer irascibles si vous ne respectez pas ces règles. A Osaka, c'est l'inverse : on attend à gauche et on marche à droite.

Alors qu'en Occident, il est mal vu de renifler du nez, au Japon c'est toléré car il est impoli de se moucher bruyamment.

Les nouilles s'aspirent bruyamment et la soupe se boit dans le bol. Lorsque l'on mange avec des baguettes, il faut respecter les subtilités suivantes : On ne plante en aucun cas ses baguettes à la verticale dans le riz, car cela rappelle les bâtonnets d'encens utilisés lors des rituels funéraires … On ne pose pas les baguettes sur le bol, mais à côté du récipient et on ne lèche pas les baguettes pour les nettoyer.

On ne porte pas de chaussures à l'intérieur. On les laisse à l'entrée, près de la porte. Ceci est particulièrement important dans les Ryokan et Minshuku (logements traditionnels japonais). Il faut également faire attention aux toilettes. Il existe des pantoufles spéciales à porter dans les toilettes, généralement en plastique et de couleurs vives, qui ne doivent en aucun cas être portées en dehors des toilettes. Ne vous promenez donc pas dans le ryokan ou dans l'appartement avec ces pantoufles !