Borobudur et Prambanan – deux incontournables à découvrir lors de votre prochain voyage en Indonésie

Symboles de toute l'Indonésie, les temples de Borobudur et Prambanan comptent parmi le fleuron architectural d'Asie du Sud-est.

 

Mille ans ! "Qui pourrait imaginer que les deux temples les plus grandioses de Java, Borobudur et Prambanan, sont tombés dans un grand sommeil de près de mille ans ?", fait mine de s'interroger Marcellus Sunardi, un guide originaire de Yogyakarta. Qui pouvait imaginer que ces 2 temples soient aujourd'hui l'attraction majeure d'un voyage en Indonésie ?

Alors qu'ils avaient demandé tant d'effort, ces temples furent abandonnés à peine deux siècles après  leur construction avant d'être redécouvert, dix siècles plus tard, par le fameux Sir Thomas Raffles en 1814. Pourquoi la civilisation hindo-bouddhiste, alors au faite de sa puissance, s'est-elle soudainement déplacée du centre vers l'est de l'île, en délaissant de telles constructions ? Les historiens ne se l'expliquent toujours pas … même si la théorie d'un tremblement de terre et d'une éruption volcanique colossale constitue l'hypothèse la plus vraisemblable."

Grandeur et décadence. Oubli et renaissance. L'un accompagne souvent l'autre. Telle est la leçon des grands temples javanais. Entre ferveur et léthargie, redécouverte et fascination trônent ainsi depuis plus de mille ans au centre de Java, deux sites patrimoniaux majeurs, deux temples hier sacrés avant d'être oublié et de devenir aujourd'hui touristiques et incontournables proposés dans chaque voyage en Indonésie. Deux monuments superlatifs construits entre le VIIIe et le Xe siècle avant que l'Islam ne se popularise au XIIe siècle. Prambanan: le plus vaste complexe sacré d'Indonésie qui rassemble 240 temples dédiés à Shiva. Et Borobudur: le plus vaste temple bouddhiste du globe qui a attiré plus de 2,5 millions de visiteurs en 2010.

Inscrits en 1991 sur la liste du patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco, les deux édifices religieux, bâtis à la périphérie de Yogyakarta, constituent à présent le symbole de toute l'Indonésie et comptent, comme Angkor Wat au Cambodge ou Bagan en Birmanie, parmi les joyaux du patrimoine architectural d'Asie du sud-est. Une splendeur et une notoriété qui attirent passionnés et curieux du monde entier.

Gigantesque pyramide initiatique destinée au culte et à la méditation, considéré comme le plus grand stupa du monde, axe de rencontre entre le ciel et la terre, symbole de la conception cosmologique bouddhiste … Borobudur est tout cela à la fois. Aujourd'hui, les scientifiques considèrent que le plus ancien monument d'Asie du sud-est n'était pas un simple temple destiné au culte mais un espace spirituel en forme de mandala, destiné à servir l'ascension spirituelle des croyants. Un colossal ascenseur spirituel et initiatique qui demanda probablement plus d'un siècle de travail et 10'000 ouvriers. Alors que la construction de Borobudur vient à peine de s'achever, les rois hindouistes de la dynastie de Sanjaya entament en effet la construction à soixante kilomètre à l'est d'un nouveau complexe religieux composé de trois grands temples principaux: Prambanan. Considéré comme le plus vaste site hindouiste de Java, Prambanan est dédié à la triade Brahma, Shiva et Vishnu. Respectant scrupuleusement les canons de l'architecture indienne, les temples d'élancent vers le ciel comme d'imposantes fusées de pierre, monuments surréalistes plantés sur la plaine fertile de Prambanan. D'une finesse exceptionnelle, les bas-reliefs retracent l'épopée du Ramayana, l'un des écrits fondamentaux de la mythologie hindoue. Titanesque, la construction du complexe nécessita d'énorme travaux d'irrigation et le détournement de la rivière Opak, comme en témoigne une stèle datée de 856.

Un siècle plus tard, le site est abandonné, tout comme celui de Borobudur, sans que l'on puisse avoir certitude déterminer les raisons de pareils revirements. Bien vite, la nature reprend ses droits. Cendres volcaniques et végétations tropicales recouvrent les temples qui tombent dans l'oubli. Délaissés surant dix siècles, les deux sites ont retrouvé leur gloire d'antan. Aujourd'hui, croyant ou païens se bousculent pour gravir les marches abruptes de Borobudur, censées mener sur le chemin du nirvana.

La visite de Borobudur et de Prambanan ne doit à tout prix manquer dans un voyage en Indonésie. Lotus Voyages offre 2 circuits à Java, qui comprennent tous deux les visites guidées par un guide francophone.